Dans le cadre du 3ème Colloque International de la ville de Baie-Mahault, l’Institut d’Histoire ANYJART et N. K. Omotunde vous proposent le thème :

 

Sciences, Afrique Noire et Modernité 

LES MATHÉMATIQUES AFRICAINES

ENTRE TRADITIONS CULTURELLES

ET MODERNITÉ TECHNOLOGIQUE.

 

Ce colloque aura lieu le 31 octobre au 3 novembre 2019, à la maison coloniale de Wonche (Baie-Mahault).

 

Le parrain de cet événement sera notre illustre professeur et Doyen Théophile OBENGA, qui est docteur Honoris Causa (Université de Lubumbashi – RDC), docteur d'État des lettres en sciences humaines (Paris- Sorbonne), ancien Directeur du Département d’Etudes Africaines (Université d’Etat de Californie) et Chef de file de l’Ecole Africaine d’Egyptologie fondée par le Pr Cheikh Anta DIOP.

 

Pourquoi un colloque international sur les mathématiques africaines ?

 

Divers efforts sont entrepris chaque année sur le plan international pour promouvoir les Sciences Mathématiques auprès des jeunes générations (ex. organisation de l’Année Mondiale des mathématiques).

 

     • L’Année Mondiale des Mathématiques (en 2000),

     • L’Année Mondiale des Maths et de la Planète Terre (en 2013),

     • La Semaine Annuelle des Mathématiques (Education Nationale).

 

 

Cependant, il est aisé de constater que si les savoirs mathématiques de l’Asie, de l’Inde, de l’Arabie et de l’Europe font souvent l’objet de thématiques d’apprentissages pédagogiques, l’Afrique noire, alors qu’elle est officiellement reconnue comme étant le berceau des sciences mathématiques, ses apports à cette discipline sont trop souvent passés sous silence.

 

Pourtant en 2005, la revue internationale « Pour la Science », dans un article intitulé « l’Afrique est le berceau des sciences mathématiques » écrit par Dirk Huylebrouck (que nous avons invité à ce colloque) confirmait que la plus belle des créations intellectuelles de l’humanité, à savoir les mathématiques, est née en Afrique noire (Congo RDC), il y a plus de 20 000 ans.

 

Depuis, c’est la découverte de l’origine africaine de notre modernité technologique (code binaire informatique, mathématiques fractales, etc.) qui a retenu l’attention des chercheurs.

Nos jeunes n’ont-il pas besoin de modèles positifs, issus de leur culture ancestrale pour susciter leur sentiment d’Estime de Soi ? N’est-il pas alors important de leur faire saisir pourquoi l’Afrique est le « Berceau des Sciences Mathématiques » ? N’y-a-t-il pas aussi un lien étroit à explorer entre par exemple, la Culture du Gwoka en Guadeloupe et les sciences mathématiques ?

Où est le berceau des Mathématiques ?

 

« Le plus ancien témoignage de calculs numériques a été exhumés au Swaziland en Afrique australe. Il date d’environ 35 000 ans », révèle le prof. Richard Mankiewicz dans son ouvrage « L’histoire des mathématiques ».

 

Où sont nés les 4 opérations ?

« Le plus ancien témoignage des capacités mathématiques de l’humanité » a été trouvé en 1950 par le prof. J. H. de Braucourt au Congo RDC à Ishango et date de 25 000 ans, révélait le journal le Monde en 2007.

 

Témoignages sur les mathématiques africaines

De nombreux grecs, tels Aristote, Pythagore, Thalès, Eudoxe, Hérodote, Plutarque et encore Diodore de Sicile, n’ont cessé de vanter l’expertise des mathématiciens africains de l’antiquité qui, de leur aveu, les ont initiés à leur savoirs mathématiques.

 

Les initiatives de l’Institut ANYJART

Afin de promouvoir l’art des mathématiques africaines en milieu scolaire (primaire, collège, lycée, université), l’Institut ANYJART a depuis 2014, lancé diverses initiatives pédagogiques en Guadeloupe, en Martinique, à Mayotte, en Afrique et dans l’hexagone.

  • Organisation de Symposiums : Entre 2015 et 2016, nous avons organisé deux Symposiums sur le Mathématiques Africaines en Guadeloupe et en Martinique.
  • Participation à la fête de la Science : En 2017, notre première participation à la Fête de la Science, a été largement plébiscité par le public.
  • Edition du Papyrus d’Ahmès : Publication d’ANYJART dédié à une meilleure connaissance des système mathématiques africains.
  • Organisation d’Ateliers Pédagogiques : Que ce soit en direction des primaires, des collégiens, des lycéens et des universitaires, nous avons déjà organisé de nombreux Ateliers qui nous ont permis d'initier plus de 14 000 jeunes aux mathématiques africaines.
  • Organisation de Villages des Maths Africaines : Le Village des Mathématiques Africaines et un grand moment de culture et de découvertes en direction des parents et de leurs enfants (à partir de 4 ans).

 

Mieux connaître notre culture ancestrale et apprécier ses liens avec notre modernité, tel est l’objet de ce 3ème Colloque International de la Ville de Baie-Mahault, dont le thème impulsé par l’Institut d’Histoire ANYJART est « Sciences, Afrique noire et Modernité : Les mathématiques africaines entre traditions culturelles et modernité ».

 

 

C’est donc à un grand moment de Culture, de Sciences, d’Histoire et d’Africanité auquel nous vous invitons.

Programme du Colloque

Jeudi 31 Octobre 2019 :

 Cérémonie d’ouverture : 3ème Colloque International  Sciences, Afrique Noire et Modernité : LES MATHÉMATIQUES AFRICAINES ENTRE TRADITIONS CULTURELLES ET MODERNITÉ TECHNOLOGIQUE

16h00 : Accueil et introduction du colloque

17h00 : Conférence inaugurale

Les legs scientifiques de l’Afrique noire à l’Humanité

Professeur Théophile OBENGA – Parrain du Colloque

 

18h30 : Présentation du programme et des intervenants

 

19h00 : Présentation du Coiffures fractales

 

 Vendredi 1er Novembre

 

 09h00 - PANEL 1 : APPRENTISSAGE, HISTOIRE ET CRÉATIVITÉ  

 

 Modératrice : Nicole SELBONNE - Psychomotricienne/Sophrologue - Guadeloupe

 

Les jeux traditionnels comme support pédagogique d’apprentissage des mathématiques :  Bilan des expériences menées par Gwajeka

> Jean Paul QUIKO, Master STAPS en jeux et jouets traditionnels

 

Origine africaine du système alphanumérique gréco-romain : Synthèse d’une étude canadienne  

> N. K. OMOTUNDE, Enseignant spécialiste des Humanités Classiques Africaines

 

Les pièces à conviction de l'origine africaine des mathématiques

> Kossivi ADJAMAGBO, Docteur d’Etat et professeur Agrégé de mathématiques (Togo)

 

14h00 -PANEL 2 : CULTURES NOIRES ET UNIVERS VIRTUELS      

 

Modérateur : Fritz CALIXTE - Docteur en Philosophie - Panthéon-Sorbonne - Haïti

 

Imagerie 3D et Intelligence artificielle comme plateformes de valorisation culturelle

> Murielle TRAMIS, Ingénieur en informatique spécialisée en création d’univers virtuels

 

Histoire et originalité des savoirs Mathématiques de l’Afrique noire

> Dirk HUYLEBROUCK, Docteur et professeur de mathématiques (Bruxelles)

 

Outils technologiques multimédia et intégration culturelle

> Honorin HILAIRE, Infographiste 2D/3D, développeur 3D temps réel (Martinique)

 

Samedi 2 Novembre

 

09h00 - PANEL 3 : CULTURES AFRICAINES ET SCIENCES MODERNES    

 

Modérateur : Joris GARAIN - Master 2 Sciences Po & Droit Public - Guadeloupe

 

Cultures Noires et Mathématiques fractales

> Ron EGLASH : Restitution de travaux - Professeur à l’Institut Polytechnique Rensselaer (New York)

 

Les Sources Africaines du langage binaire informatique

> Carl ARSENS, Spécialiste en informatique

 

De l’Afrique à l’ère spatiale

> Dirk HUYLEBROUCK, Docteur et professeur de mathématiques (Bruxelles)

 

14h00 - ATELIERS D’IMMERSION PÉDAGOGIQUES :

 

               Centre Culturel Gérard LOCKEL

 

14h00- Le papyrus d’Ahmès et/ou les performances mathématiques en Afrique antique

        > Kossivi ADJAMAGBO, Docteur d’Etat et professeur Agrégé de mathématiques (Togo)

 

15h00- Afrique noire & Mathématiques : Show mathématique

       > Dirk HUYLEBROUCK, Docteur et professeur de mathématiques (Bruxelles)

 

16h00- Des Mathématiques Africaines au code binaire informatique

              > Carl ARSENS, Spécialiste en informatique

 

               Salle Polyvalente Bibliothèque Paul MADO

 

14h00- Fondements Mathématiques des Cultures Africaines

         > Ron EGLASH, Restitution de travaux, Prof. à l’Institut Polytechnique Rensselaer (New York)

 

15h00- Les étapes de la réalisation d’un projet d’imagerie 3D

         > Murielle TRAMIS, Ingénieur en informatique spécialisée en création d’univers virtuels

 

16h00- Exemple d’utilisation d’un logiciel d’imagerie 3D

        > Honorin HILAIRE, Infographiste 2D/3D, développeur 3D temps réel (Martinique)

 

Dimanche 3 Novembre

 

09h00 - PANEL 4 : CULTURE NOIRE, MODERNITÉ ET ANTÉRIORITÉ

 

Modérateur : Marie-Ensie PAUL - Docteur en Lettres (Université Catholique de Bourgogne)

 

Attractivité culturelle et Nouvelles technologies : L’exemple de Beaweez

> Stéphane SELBONNE, Ingénieur systèmes et réseaux, expert en système d’information

 

Explorer la musique guadeloupéenne sous l’angle des Mathématiques   

> Daniel CHOISI, Professeur des Arts du Son

Les notions de nombres et de chiffres en historiographie des mathématiques

> Kossivi ADJAMAGBO, Docteur d’Etat et professeur Agrégé de mathématiques (Togo)

 

14h00 - PANEL 5 : MATHEMATIQUES ET EXPRESSIONS CULTURELLES AFRICAINES

 

Modérateur : Joris GARAIN - Master 2 Sciences Po & Droit Public - Guadeloupe

 

L’Afrique Noire berceau de la médecine et de la chirurgie : Conférence vidéo 

> Kwadwo F. DOBAT- CHAULEAU, Docteur en médecine (Martinique)

 

Traditions textiles Africaines et Mathématiques fractales 

> N. Kalala OMOTUNDE, Enseignant spécialiste des Humanités Classiques Africaines

 

16h30 : Cérémonie de clôture du Colloque International

 

Le monde panafricain face aux défis de l’Education

Professeur Théophile OBENGA – Parrain du Colloque

NK3.jpg
EDITION ANYJART.jpg
Capture d’écran 2020-10-18 à 13.43.43.

DIFFUSER LE SAVOIR...

RENFORCER LE SAVOIR...

Créer une

Herméneutique à notre Savoir ancestral

 

Doter nos expériences et savoirs ancestraux d'un cadre opérationnel servant de socle à notre modernité anthropologie..

N. KALALA OMOTUNDE